L’assurance du Salut

By Fabien Boinet

j

17 février 2020

Temps de lecture : 3 minutes

Avez-vous l’assurance de votre salut? Êtes vous certains d’être sauvés et d’avoir fait la paix avec Dieu? C’est une question vitale! La Bible est pleines de promesses à ce sujet: Le texte de Romains 8 en est le fer de lance:

  » 28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. 29Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né de beaucoup de frères. 30Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. 31 Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? 32Lui qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui? 33Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie! 34Qui les condamnera? Christ est mort; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous! 35Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? 36selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. 37 Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. 38Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, 39ni les puissances, ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.

Romains 8.28-39

Rien ne peux nous séparer de son amour, et empêcher l’accomplissement de ce qu’il a commencé en nous. Pourtant souvent devant notre faiblesse nous doutons, comme si le Salut dépendait de nous. Pourtant cela ne dépend pas de nous mais de ce que Christ a accompli:

« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. 9Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. »

(Ephésiens 2.8–9).

Nous avons du mal à saisir les promesses et la richesse de l’héritage que nous avons reçu en Christ. Et il arrive que nous doutions de notre salut. Même que nous pensions pouvoir le perdre, comme si c’était quelque chose qui dépendait exclusivement de nous.Bien qu’il y ait les promesses à propos du Salut, il y a aussi d’autres textes qui parfois nous terrorisent car ils semblent incriminer notre responsabilité vis-à-vis de ce que Dieu fait. Des textes qui nous demande de faire tous nos efforts, de manifester une foi vivante par les œuvres que nous produisons.

La question est lancée ce matin: peut on perdre notre salut ou doit on avoir l’assurance de notre salut?Je crois qu’il est nécessaire de comprendre le Salut en Jésus Christ à la lumière de toutes les écritures. Comme nous n’aurons pas le temps de tout lire et tout dire. J’ai choisi de méditer avec vous un texte de l’épître au Hébreux qui a dans sa composition cette tension dont je viens de vous parler. Commençons notre lecture d’ Hébreux 6

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ceci pourrait aussi vous interresser: